EXPOSITION "Florilège des Jardins de Monaco" du 7 oct. au 5 nov. 2022


La Fédération des Groupements Français de Monaco vous présente l’exposition « Florilège des Jardins de Monaco » qui se déroulera du 7 octobre au 5 novembre 2022 à la Maison de France à Monaco.

Le peintre aquarelliste Tony SZABO s’est attaché à l’ensemble des grands jardins de Monaco, le jardin exotique, la roseraie, le jardin japonais, mais aussi des jardins du Casino et les jardins suspendus du Rocher, pour en capter le foisonnement, la lumière et les couleurs.

Le poète Gilles Montelatici, pour sa part, a cherché à traduire en poèmes courts, à la manière des haïku japonais, l’atmosphère de ces jardins, les impressions instantanées qui s’en dégagent.

Ce projet est aussi l’occasion de visiter l’Histoire à travers l’évocation des jardins d’antan de Monaco, avec ses rues au nom de fleurs ou de plantes.


Dès 1856, le Prince Charles III imagine de transporter le modèle des stations thermales, en vogue, en Europe, entre soleil et mer, à la Principauté. C’est ainsi que le 1er juin 1866 est créé Monte-Carlo à l’est du vallon de Sainte Dévote.

Dès lors, sur le plateau des spélugues, les grands palaces remplacent les oliviers et les agrumes. L’espace vert attenant au Casino prend forme et comprend le jardin des Boulingrins, créé il y a 125 ans.

A côté de ce jardin est aménagé le parc de la petite Afrique, conçu par Edouard André, pour proposer un prolongement tropical au cœur de Monte-Carlo et donner ainsi l’impression d’un éternel printemps au bord de la méditerranée. Plus à l’est, le jardin du Casino trouve sa place sur une pente raide qui aboutit au Larvotto.

A la mort de Charles III en 1889, le Prince Albert 1er, qui lui succède, décide la création d’un jardin exotique aux flancs de la grotte de l’Observatoire, à l’ouest de la Principauté, qui attirera nombre de touristes friands de cactées, inauguré en 1933 par le Prince Louis II, cinq ans avant son entier achèvement.

Plus près de nous, le Prince Rainier III fait accroître la Principauté grâce aux terre-pleins de Fontvieille et du Portier.

Le premier accueille une Roseraie dédiée à la Princesse Grace en 1984. Elle comporte plus de 400 variétés de roses sur 3 300 m2, en surplomb de la mer.

Le second exauce un vœu de la Princesse Grace qui, souhaitait voir la Principauté se doter d’un Jardin Japonais. Il fut inauguré par le Prince Rainier III en 1994 et occupe une superficie de 7 000 m2.

Chaque réaménagement urbain tient compte désormais de la nécessité de compenser la minéralité du bâti par des couloirs verts pour la plus grande satisfaction des habitants de la Principauté.


S’imposait alors dans cette exposition la participation de la Section des Jardins du Gouvernement Princier.

Les sens du visiteur seront en émoi, comme un voyage au jardin des Hespérides, entre réalité et imaginaire, aux odeurs florales multiples et aux sonorités mémorielles.


---------------------

Lieu

La Maison de France – 42, rue Grimaldi – 98000 MONACO

www.lamaisondefranceamonaco.com


Ouverture de l’exposition

Du mardi au samedi de 14h30 à 18h30 (fermée le dimanche et lundi)


Entrée libre et gratuite



À l'affiche
Posts récents
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic